BELGIQUE

Total Belgique: «La situation n’est pas alarmante mais pourrait le devenir»

Total Belgique: «La situation n’est pas alarmante mais pourrait le devenir»

BELGAONTHESPOT

Si Brafco, la Fédération belge des négociants en combustibles et carburants, n’évoque pas de risque de pénurie de carburant, Total Belgique estime de son côté que «la situation n’est pas alarmante à cette heure-ci mais pourrait le devenir», a déclaré, ce dimanche soir, son porte-parole, Pascal de Crem à l’agence Belga.

Trois dépôts Total sont en effet toujours bloqués, à Feluy, Wandre et Wierde par les «gilets jaunes».

«Nous suivons la situation heure par heure pour déterminer quelle sera la suite et les conséquences de ce blocage», ajoute M. de Crem. «Nous restons vigilants.»

«La situation n’est pas alarmante […] mais elle peut évoluer en fonction de ce que découvriront les consommateurs demain matin», ceux-ci n’ayant pas nécessairement été faire le plein durant le week-end.

«Notre objectif reste d’assurer nos livraisons à nos clients et aux citoyens», conclut-il.