Encore une bataille pour Laura Smet et David Hallyday

Laura Smet et David Hallyday continuent leur bataille judiciaire. Reporters / NewsPictures

Laura Smet et David Hallyday se sont engagés dans une nouvelle bataille judiciaire. Ils souhaitent faire geler 75% des royalties sur les albums de leur célèbre père.

+ LIRE AUSSI| Découvrez «Ma dernière lettre» l’hommage de David Hallyday à son père

Suites et pas fin... On commence d’ailleurs à se demander quand la saga Hallyday va se terminer, alors qu’on apprend que les deux aînés de Johnny se sont lancés, en septembre, dans une nouvelle bataille judiciaire.

Laura Smet et David Hallyday ont assigné en référé les trois maisons de disques de leur père (Universal, Warner et Sony) pour faire geler 75% des royalties sur les albums de Johnny. Actuellement et selon son testament, ces revenus sont censés être versés à Laeticia, dernière épouse du rocker.

Des revenus considérables...

En moyenne, le chanteur touchait 800.000 euros annuellement grâce aux ventes de ses albums. Et avec l’album posthume «Mon pays c’est l’amour», ce chiffre risque d’être beaucoup plus élevé dans les années à venir. En quelques semaines, les ventes de l’album ont déjà dépassé le million.

Selon BFMTV, les maisons de disques avaient décidé spontanément de stopper les versements à la société qui gère les royalties de Johnny depuis le début de la bataille judiciaire entre sa veuve et ses aînés.

La requête sera examinée par le tribunal de Paris le 27 novembre.