Un duo Eyckmans-Parmentier en attendant Deprez à Fize

Eyckmans reprend du service, juste pour dépanner… Heymans

Thierry Deprez souffrant, le club fizois a agi et désigné un duo de coachs pour le remplacer temporairement jusqu’en janvier.

On a peur dimanche en fin d’après-midi pour Thierry Deprez, le T1 de Fize, victime d’un malaise juste après la défaite face à Rechain (1-3). Transporté au CHRH directement, le Wanzois a passé la nuit à l’hôpital pour regagner ses pénates ce lundi matin. Hors de danger même si son état est plus que préoccupant.

Au club, l’émotion est palpable à tous les niveaux. Dans le chef des joueurs, des supporters, mais aussi du président François Wautelet. « On a eu très très peur, dit le futur bourgmestre de Villers-le-Bouillet. Vous savez: Fize, c’est une grande famille. Et quand un de ses membres est touché, c’est tout le club qui l’est. » On voyait mal Thierry Deprez reprendre les entraînements ce mardi, comme si de rien était alors que son état physique reste incertain. Le club a donc tranché. «On a décidé de le laisser se reposer, poursuit le président fizois. Attention, que les choses soient claires, il est hors de question de se séparer de lui. Mais en attendant qu’il retrouve la plénitude de ses moyens physiques, Jean-Guy Eyckmans et Olivier Parmentier vont reprendre l’équipe en mains jusqu’en janvier. Jean-Guy fera office de T1, Olivier de T2. Après, on refera le bilan et on verra où en est Thierry. Jean-Guy Eyckmans nous a de toute façon annoncé qu’il n’irait pas au-delà. On a préféré cette solution en interne plutôt que désigner un nouveau coach maintenant. On a un profond respect pour Thierry et son travail. Hors de question de lui faire un enfant dans le dos… »

Fize a donc fait du Fize: une solution d’urgence à visage humain. Avec une grosse pensée pour son T1 souffrant. Le foot n’a pas perdu toutes ses valeurs. Et ça fait un bien fou par les temps qui courent…