Même sept ans après son départ de Sclessin, Axel Witsel a toujours du sang rouche dans les veines. Il continue à suivre de près le club de son cœur.