BELGIQUE

Centenaire de la guerre 14-18: «Le Poilu» dévoilé sur le site du Monument Interallié de Cointe

Centenaire de la guerre 14-18: «Le Poilu» dévoilé sur le site du Monument Interallié de Cointe

BELGAONTHESPOT

Une sculpture baptisée «Le Poilu» a été dévoilée vendredi en fin d’après-midi sur le site du Monument Interallié de Cointe où s’est clôturée la journée du souvenir organisée à Liège, à l’occasion des commémorations du centenaire de l’armistice de la guerre 14-18.

«Le Poilu» est une sculpture de la tête d’un soldat dont la barbe est constituée d’un assemblage de douilles de balles. L’artiste, la Liégeoise Caroline Brisset, s’est inspirée du physique du comédien et réalisateur liégeois Bouli Lanners. Cette sculpture sera installée dans un plan d’eau. «C’est la matière qui a servi à la destruction qui ici, au contraire, crée la forme. Une barbe en forme de cascade de balles qui s’écoule dans le plan d’eau», souligne l’artiste.

Centenaire de la guerre 14-18: «Le Poilu» dévoilé sur le site du Monument Interallié de Cointe
BELGAONTHESPOT
Après le pèlerinage en matinée au sein du carré militaire du cimetière de Robermont où sont enterrés un bon millier de soldats belges et d’autres nationalités, une cérémonie militaire au Monument Interallié de Cointe a ainsi clôturé la journée du souvenir à Liège. Une cérémonie qui fut rythmée par diverses prises de parole, des chants d’enfants et dépôts de fleurs. Ce n’est pas un hasard si cette journée fut organisée ce 9 novembre puisque si l’armistice a été signé le 11 novembre 1918, c’est en province de Liège, à Spa le 9 novembre 1918, que le conflit a trouvé son aboutissement avec l’abdication du Kaiser Guillaume II. La Grande Guerre a fait près de 20 millions de morts, soldats et civils.

Quelque 200 élèves de plusieurs établissements de Liège et de l’Euregio ainsi qu’une délégation d’une école de Lille, jumelée avec la ville de Liège, ont pris part à cette journée du souvenir aux côtés des porte-drapeaux des associations patriotiques. Divers ambassadeurs et consuls d’autres nations y ont également participé aux côtés de plusieurs représentants des autorités belges et locales comme la présidente du Sénat Christine Defraigne, le ministre fédéral Daniel Bacquelaine, le gouverneur de la province de Liège Hervé Jamar ou encore le bourgmestre de Liège Willy Demeyer. Ces deux derniers se sont dits touchés par le discours de l’ambassadeur d’Allemagne.