MONDE

VIDÉOS | «Vous êtes détestable»: Donald Trump se paie un journaliste de CNN à la Maison Blanche

Parce que ses questions n’ont pas plu à Donald Trump, un reporter de CNN s’est vu retirer son accréditation à la Maison Blanche après s’être fait insulté en conférence de presse par le président américain.

« CNN devrait avoir honte que vous travailliez pour eux. Vous êtes grossier, détestable et ne devriez pas travailler pour CNN. » Ces mots sont ceux que Donald Trump a tenu à Jim Acosta, hier, en conférence de presse. Et ce, après que le reporter américain ait posé deux questions embarrassantes au président américain.

En effet, parce qu’il n’a pas trop goûté les questions du reporter de CNN sur l’immigration et l’ingérence russe aux Etats-Unis, le milliardaire a rembarré son interlocuteur avec force devant un parterre de journalistes, de caméras et de micros.

Incapable d’obtenir la moindre réponse de Donald Trump malgré plusieurs tentatives répétées – il a notamment refusé de rendre le micro à une membre de l’équipe présidentielle – Jim Acosta a ensuite révélé sur Twitter que son accréditation à la Maison Blanche lui avait été retirée après cette échange houleux.

La « fausse » défense de la Maison Blanche

Pointée du doigt pour sa mauvaise gestion de la presse, la Maison Blanche a décidé de contre-attaquer.

«Le Président Trump croit en une presse libre, a tweeté Sarah Sanders, la porte-parole de l’exécutif américain, pour justifier cette décision. Nous ne tolérerons cependant jamais qu’un reporter pose sa main sur une jeune femme essayant simplement de faire son travail de stagiaire à la Maison Blanche.»

Seulement voilà, comme l’ont déjà démontré plusieurs internautes, la vidéo postée par Sarah Sanders afin de prouver « l’agression » du journaliste de CNN a été démontée. La porte-parole de l’exécutif américain ayant volontairement occulté la première partie de l’altercation (celle où la stagiaire tente de s’imposer) tout en accélérant le geste du reporter américain.