article abonné offert

LIBRAMONT

L’étudiant infirmier a maintenant droit à l’erreur

L’étudiant infirmier  a maintenant droit à l’erreur

Les futurs infirmiers passent trois journées par an en salle de simulation, même s’ils sont déjà allés en stage. Michel Jamoulle.

Pour éviter de poser les premiers gestes sur un patient, la Haute école Robert Schuman propose un centre de simulation à ses futurs infirmiers.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 503 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos