Une machine à titres

ÉdA – 40735575840

Celui qui consulte sa page Wikipédia s’y perdra. Une liste interminable de sacres, de médailles et de goals. Véritable machine à titres, Aline Zeler, capitaine du PSV Eindhoven, raconte les moments forts de sa longue carrière de footeuse.

«Un souvenir indélébile: j’évoluais à Saint-Trond. Nous affrontions le Standard de Liège en test-match pour décider du titre de champion de Belgique 2010, et donc d’un accès à la Ligue des champions. Nous avons remporté la partie 3-1, et j’ai inscrit trois buts devant tous mes potes de Vaux. Le hic? J’avais déjà signé chez les Rouches pour la saison suivante», témoigne la Bercheutoise, sacrée championne de Belgique cette saison-là. Son premier couronnement d’une longue série, puisqu’elle réitérera la chose, jusqu’en 2018! «J’ai effectivement été championne neuf années consécutives, huit fois avec le Standard de Liège et une fois avec le RSC Anderlecht», souligne humblement Aline, sans préciser ses trois Coupes de Belgique, deux Super Coupes de Belgique, et deux BeNe SuperCups. «Mon secret? Jouer pour l’équipe!, confie la recordwoman du nombre de sélections avec notre équipe nationale (plus de 100 capes) et meilleure buteuse du championnat belge entre 2009 et 2011 (67 buts marqués en deux saisons). Les enfants des coéquipières s’étonnent souvent que je porte le numéro 10 alors que j’évolue aujourd’hui en défense centrale.». À 35 ans, l’ancienne attaquante enseigne sa passion du ballon rond à l’Association des Clubs Francophones de Football. Une des différences avec ses homologues masculins? «Chez les filles, quand on tombe, on tombe vraiment!», ponctue avec humour celle qui vient de mettre un terme à sa carrière internationale.