Si la Jeune Chambre internationale (JCI) de Gaume a bien un objectif, c’est celui d’impacter sa région et d’y insuffler des changements positifs.

Cette ASBL, rassemble une vingtaine de jeunes âgés de 18 à 40 ans, issus de tous horizons et plein de dynamisme. «La JCI regroupe des jeunes citoyens entreprenants qui mettent leur temps libre et leurs idées à disposition pour créer des projets impactants en Gaume». Et des projets il y en a eu à la JCI Gaume qui vient de fêter ses 30 ans il y a quelques mois! Depuis sa création en 1987, l’association organise chaque année un souper caritatif. «Nous invitons tout le monde à nous rejoindre pour déguster un plat bien de chez nous: la Touffaye. Ce souper a pour objectif de récolter des fonds pour soutenir d’autres associations de la région. Chaque année nous en choisissons une ou plusieurs afin de les aider dans leurs projets. C’est une fierté pour nous de nous mettre au service des autres». Toujours à la recherche d’idées innovantes, la Jeune Chambre a lancé il y a trois ans son concours Mon TFE en 180 secondes, inspiré par les universités du pays. Le principe? Permettre aux étudiants des hautes écoles d’exposer leur travail de fin d’études devant un jury de professionnels. «Nous travaillons main dans la main avec les écoles dans lesquelles nous nous rendons pour présenter le concours aux étudiants. Le jour J, ces derniers ont 3 minutes pour présenter leur sujet de manière originale. Il a un réel enjeu pour eux puisqu’ils font face à des professionnels de leur secteur, des éventuels recruteurs. C’est une belle expérience qui peut déboucher sur des opportunités». Les membres de l’association ont lancé en septembre le World clean up Day en Gaume, un nouveau projet pour encourager les citoyens à se préoccuper de l’écologie.