La Teignouse, c’est le nom d’un phare du Morbihan. Depuis une trentaine d’années c’est aussi celui d’une association baptisée ainsi par Arile Wouters, qui en fut l’âme, et qui lui donna le sens de Phare pour la vie.

Le leitmotiv de La Teignouse c’est «Ensemble, luttons contre toute forme d’exclusion sociale dans notre région d’Ourthe-Amblève – Condroz!» Martin Attout, porte-parole de l’association dit: «C’est ce que nous faisons, dans la mesure de nos moyens. L’association est active sur douze communes en Ourthe-Amblève – Condroz et s’implique dans des projets dédiés à la lutte contre toute forme d’exclusion. Un plan stratégique de sécurité et de prévention est un outil à la disposition des communes favorisant le bien-être de tous en luttant contre le sentiment d’insécurité. Il propose trois services pour lutter contre les assuétudes, un espace futé notamment en ce qui concerne les cafés et la médiation pour traiter des situations conflictuelles. Une passerelle s’adresse à toute personne isolée, dépressive ou ayant des problèmes de dépendance. Des ateliers soupe, cuisine, sportifs, créatifs sont aussi bien utiles. Nous voulons aussi faire redécouvrir les métiers de la terre. Nous proposons un panel de formations, de base et continue, une d’accueillante entre autres. Des ateliers de sensibilisation à la gestion durable des logements (factures, consommation, humidité). Un service de garde (24 heures sur 24 et 7 jours sur 7) d’écoute téléphonique pour ceux qui ont besoin de conseils d’urgence (assuétudes, idées suicidaires, relayés vers le service adéquat: 0477 49 65. 97). Une des idées «phare» est de rendre à chacun la possibilité de prendre sa vie en main». Photos: 1) Le camion Mobil Air pour des fêtes sans excès. 2) Un rappel Festi Futé, dans le même esprit.