COMMUNALES 2018

À Liège, ce sera finalement une majorité PS-MR

À Liège, ce sera finalement une majorité PS-MR

Le bourgmestre de Liège Willy Demeyer (PS) a fait le tour des différents partenaires potentiels pour sa majorité. Le choix est fait. Ce sera le MR. BELGA

Le suspense n’était pas franchement insoutenable mais on en a eu confirmation ce soir: le PS continuera ses discussions avec le seul MR pour constituer une majorité.

«Vers une majorité cohérente et ambitieuse pour Liège»… On la sentait venir, cette alliance entre le PS de Willy Demeyer et le MR de Christine Defraigne en Cité ardente.

Ça s’est confirmé hier soir, à l’issue de la réunion de l’Union socialiste communale (USC) de Liège: puisque ça n’a pas marché avec le PTB (fin des discussions mardi soir), puisque les échanges ont capoté avec le cdH sur la manière d’aborder le dossier très délicat du financement des pensions, puisqu’une majorité avec le seul parti Vert Ardent (Écolo, Demain, etc.), «en dépit de certaines convergences, notamment environnementales» se révélerait trop juste sans le cdH, c’est donc en duo PS-MR (27 sièges sur 49) que les discussions pour un pacte de majorité vont se poursuivre.

Ainsi en ont décidé les trois délégués chargés des contacts, le bourgmestre Willy Demeyer, le président de la Fédération liégeoise du PS Jean-Pierre Hupkens (et échevin) et l’échevine Maggy Yerna.

Ce qui n’empêchera pas l’USC liégeoise de «continuer à combattre la politique tant du gouvernement wallon que du gouvernement Michel-De Wever ».

Et ça n’empêchera sans doute pas non plus le syndicat socialiste de dire tout le mal qu’il pense de ce type de majorité (qui est aussi la même à la Province).