EMPLOI

Crise chez Aviapartner: consultation interrompue, la grève continue

Crise chez Aviapartner: consultation interrompue, la grève continue

- Photo News

La direction d’Aviapartner a interrompu les négociations avec les syndicats, ce dimanche soir à Brussels Airport, a indiqué le syndicat libéral ACLVB. La grève des bagagistes sera poursuivie jusqu’à mardi matin.

La direction a quitté la table de négociations à 18h30 pour chiffrer les propositions des syndicats. Mais les quatre représentants de la direction ne sont pas retournés discuter.

A 22h30, les syndicats ont conclu que les négociations étaient interrompues. Elles reprendront ce lundi à 11h, à nouveau à Brussels Airport.

«La direction a déjà communiqué à son propre personnel qu’il n’y aurait pas d’activités chez Aviapartner avant mardi matin 6h», selon Fouad Bougrine, secrétaire syndical ACLVB.

Depuis jeudi, des centaines de vols ont été annulées à Brussels Airport alors que les vacances de la Toussaint ont débuté et que nombre de vacanciers souhaitaient s’envoler vers d’autres cieux. Dimanche, 150 vols sur les 550 prévus ont été supprimés.

110 vols annulés à Brussels Airport

Quelque 110 vols sur les 630 prévus ce lundi à Brussels Airport sont annulés en raison de la grève qui perdure chez Aviapartner, indique une porte-parole de l'aéroport national. Les syndicats et la direction doivent se retrouver autour de la table à 11h.

Personne n'a demandé à passer la nuit à l'aéroport. «Nous n'avons été informés d'aucune demande en ce sens, nous n'avons donc pas installé de lits. Mais bien sûr il se peut que des passagers y aient passé la nuit de leur propre initiative», indique la porte-parole.

Pour savoir s'ils peuvent se rendre ou non à l'aéroport, les passagers du jour sont appelés à prendre contact avec leur compagnie aérienne. La direction de l'aéroport leur demande également de ne pas encombrer le terminal des départs, mais de se renseigner depuis chez eux.