Scandale dans le football belge: l’enquête continue

Scandale dans le football belge:  l’enquête continue

Peter Maes, l’entraîneur de Lokeren, fait partie des inculpés du footgate. Belga

Peter Maes, l’actuel entraîneur de Lokeren, a été arrêté le 22 octobre dans le cadre du footgate, le scandale qui secoue le monde du football belge. Le point sur l’enquête.

Le 10 octobre, la presse (les journaux, la télévision, la radio, Internet) révèle que des perquisitions (fouilles menées par la police) sont en cours dans plusieurs clubs de football de la Division 1A (le groupe des meilleurs clubs belges) et au domicile (le lieu d’habitation) de plusieurs personnalités du football belge. La police interroge aussi 29 personnes.

L’enquête était en cours depuis fin 2017 parce que des transactions financières (des paiements) suspectes (qui posent problème) avaient été observées dans la Division 1A. Suite à ces perquisitions et à ces interrogatoires, 20 personnes ont été inculpées (soupçonnées). Parmi elles, neuf sont toujours privées de liberté. Les accusés sont des agents de joueurs (personnes dont le métier est de s’occuper de la carrière et des transferts des joueurs), des arbitres, des responsables de club, un avocat...

Elles sont soupçonnées d’avoir participé à des activités illégales (interdites par la loi): fraude financière (tricheries sur l’argent), corruption (quand on essaie d’acheter l’honnêteté de quelqu’un avec des cadeaux ou de l’argent), blanchiment d’argent (dissimuler d’où vient l’argent parce qu’on l’a gagné de manière illégale pour le réutiliser dans des activités légales), matchs truqués (matchs dont le résultat a été volontairement manipulé).

Agents de joueurs

Deux agents de joueurs importants du football belge, Mogi Bayat et Dejan Veljkovic, sont au cœur de l’enquête. Ils sont accusés d’avoir mené des opérations financières frauduleuses (interdites) pour augmenter leurs gains personnels ou ceux de clubs et de joueurs. Dejan Veljkovic est en plus soupçonné d’avoir influencé le résultat de deux matchs du championnat 2017-2018 pour aider Malines à rester en Division 1A (ce qui a raté, Malines est descendu en division inférieure, la 1B). C’est à Malines que se concentre une grande partie de ces affaires.

Plus de contrôles

Le 22 octobre, la police a arrêté une nouvelle personne dans le cadre de cette affaire, à savoir l’entraîneur actuel de Lokeren, Peter Maes. Il est inquiété par la justice pour ses liens avec Dejan Veljkovic. Il a été inculpé de blanchiment d’argent et de participation à une organisation criminelle (d’avoir participé à l’organisation d’activités interdites par la loi) mais laissé en liberté sous conditions (il doit respecter certaines règles).

Ce scandale montre comment les agissements obscurs (cachés) de certains agents de joueurs salissent le monde du football. Pour éviter toute nouvelle affaire, la fédération belge de football veut imposer de nouvelles règles aux agents de joueurs et pouvoir mieux contrôler leurs activités. Un comité (groupe) de trois experts a été mis en place pour réfléchir à la question.

Le sondage de la semaine