article abonné offert

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

La fusion Ihecs-ULB fait peur

La fusion Ihecs-ULB fait peur

Les étudiants ne veulent pas d’auditoires bondés à l’Ihecs… mais ils ne seront pas consultés. ÉdA Mathieu GOLINVAUX

L’Institut des hautes études des communications sociales (Ihecs) et l’Université libre de Bruxelles (ULB) envisagent la fusion.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 32 des 256 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos