Il aura fallu un peu moins d’une demi-heure aux conseillers ellezelles, mardi soir, pour passer en revue le maigre ordre du jour qui, de plus, prêtait peu de prise aux débats.