L’Avenir avec 25% en moins

EdA

La direction des Éditions de l’Avenir a annoncé son intention de se séparer de 25% de ses effectifs. Cela se traduit symboliquement dans les pages de notre journal et sur notre site.

Annonce, ce mardi, d’un vaste plan de restructuration aux Éditions de l’Avenir. Aujourd’hui, nous avons voulu informer au mieux nos lecteurs, nos abonnés, les défenseurs du pluralisme de la presse.

L’Avenir avec 25% en moins
La Une de notre journal ce mercredi. EdA
Dans notre journal de mercredi et sur notre site, nous décortiquons le plan ainsi que le choix de l’imprimerie et du format. Nous vous proposons les explications de Jos Donvil, le boss du groupe Telco, la réaction de la Société des rédacteurs de L’Avenir et vous faisons part de l’inquiétude des représentants du personnel. Nous faisons aussi le rétroacte, ou comment le temps a filé depuis que Nethys est devenue actionnaire. Et nous apportons l’éclairage de Martine Simonis, secrétaire générale de l’Association des journalistes professionnels et prenons du recul, avec un spécialiste de l’ULB.

Le tout s’étale sur huit pages dans notre version papier. Huit pages amputées à chaque fois de 25% de leur contenu. Et cela vaut pour le reste du journal. 25%... Soit le pourcentage correspondant aux 25% du personnel dont la direction veut se séparer.

Cette décision a été prise au cours de l’assemblée du personnel en front commun - syndicats, Société des rédacteurs et Association des journalistes professionnels - et à une très large majorité.

Notre site suit le mouvement. Sur nos différentes pages d’accueil, un article sur quatre mène vers celui-ci, qui explique la démarche.

L’assemblée a également décidé d’ouvrir une boîte aux lettres à destination de tout lecteur, tout abonné qui souhaiterait partager son point de vue sur l’avenir du titre et des Editions de L’Avenir. Mais aussi tout citoyen, toute personne qui voudrait soutenir le pluralisme de la presse. La voici: lavenir25etvous@gmail.com

L’Avenir avec 25% en moins
EdA

L’Avenir avec 25% en moins
EdA

L’Avenir avec 25% en moins
EdA

L’Avenir avec 25% en moins
EdA