BRUXELLES

Élections 2018: les Verts bruxellois contre l’interdiction du port du voile, mais «ils sont seuls»

Élections 2018: les Verts bruxellois contre l’interdiction du port du voile, mais «ils sont seuls»

Bart Dhont rappelle la position des verts: ils souhaitent que l’interdiction du voile soit levée. BELGA

La polémique est relancée à Bruxelles concernant le port du voile dans l’administration. C’est qu’Ecolo-Groen reste opposé «par principe» à son interdiction. Mais les verts, nouveaux venus dans la majorité à la Ville, semblent isolés sur ce thème.

«À Bruxelles, Ecolo-Groen reste opposé par principe à une interdiction du port du voile pour le personnel au guichet de l’administration mais nous sommes isolés sur ce point», a affirmé mardi Bart Dhondt, un des chefs de file bruxellois de Groen. Celui-ci réagissait de la sorte au contenu d’un article du Standaard indiquant que les Verts sont d’accord avec une interdiction à Bruxelles. À Anvers, le chef de file de Groen, Wouter Van Besien, plaide pour la suppression de cette interdiction.

L’article met en avant la volonté des Verts anversois d’en finir avec l’interdiction du port du voile, et le maintien de celle-ci, à Bruxelles, où Ecolo-Groen se prépare à monter dans une majorité avec les socialistes, emmenés par Philippe Close. L’actuel et futur bourgmestre est un farouche défenseur du principe de la neutralité, en ce compris dans les signes extérieurs, des fonctionnaires communaux.

«Nous avons obtenu que l’interdiction ne sera pas renforcée et que l’arrêt du Conseil d’Etat sur le règlement de travail sera appliqué à la Ville de Bruxelles», a affirmé Bart Dhondt. Selon lui, sous la précédente législature, le MR, dans la majorité, souhaitait un renforcement.

Dhondt a reconnu qu’Ecolo-Groen, opposé par principe à l’interdiction, n’avait actuellement pas de partenaire pour concrétiser ce point de vue.

«Il revient aux sections locales de négocier un accord de majorité. Les sections partent de leur programme mais voient ensuite ce qu’elles peuvent réaliser. En fonction de la commune et des partenaires de coalition, le résultat varie», a-t-on expliqué à l’état major national de Groen.