Le plaisir de la table

ÉdA

Ouvert au début de l’été, l’Inévitable tenu par François Poncelet, ne désemplit pas. Accompagné de Thibaut en salle et Marie au bar, le chef propose une cuisine française et privilégie les matières premières.

«Je travaille des produits qui ont du goût. Je veux faire retrouver aux gens le goût des vraies choses. Je collabore avec des producteurs locaux. Ma viande vient de la boucherie Jacoby et mon pain spécial en croûte de parmesan vient de Valansart». François privilégie une carte limitée mais évolutive. «J’ai déjà changé la carte une fois. J’ai besoin de la changer, j’ai déjà une clientèle fidèle. Certaines tables viennent tous les dimanches». L’Inévitable tient son nom du plaisir de la table, «le meuble mais aussi le plaisir qu’on prend à manger dessus». Un plaisir partagé par les clients. «Nous sommes souvent complets». Le cadre unique et l’ambiance voulue par François y jouent sans doute un rôle. «Ma philosophie c’est que tout le monde compte, pas de chichis on met les gens à l’aise. Ma cuisine est ouverte sur la salle. La décoration est unique, les meubles viennent de Custom, il y a un coin enfants sans écran et un coin salon. La décoration est stylée mais décontractée. L’acoustique est top grâce au tapis». Une nouvelle salle, à l’étage, accueillera dès l’année prochaine les groupes.

L’Inévitable

Rue Neuve, 30 - 061 32 90 92