Au Japon, on travaille différemment

AFP

Au Japon, le travail passe souvent avant la vie de famille. Et nombreux sont ceux qui souffrent de surmenage (lorsqu’on travaille trop). Pour améliorer cette situation, des projets originaux voient le jour.

Réussir professionnellement, se dévouer sans limite à l’entreprise, vouloir être le meilleur, c’est tout ce que recherchent des millions d’employés au Japon. En 2016, plus d’un Japonais sur cinq travaillait plus de 50 heures par semaine et ne prenait en moyenne que 9 jours de congé par an. Beaucoup souffrent de surmenage.

Pour améliorer la situation, des entreprises ont décidé de créer des bureaux en plein air (sous tente, comme sur la photo) ou au bord de l’eau. Des bureaux de passage sont installés dans les clubs de karaoké ou dans le métro.

Retrouvez l’article complet dans le JDE de ce vendredi 19 octobre.

Le sondage de la semaine