AUTO

Dieselgate: Opel doit rappeler quelque 43.000 voitures, dont 4.000 en Belgique

Dieselgate: Opel doit rappeler quelque 43.000 voitures, dont 4.000 en Belgique

Image d’illustration. Reporters/DPA

Le constructeur Opel, filiale de PSA, doit procéder au rappel de près de 43.000 voitures en raison de la présence d’un logiciel «inacceptable» modifiant les niveaux des émissions, ont annoncé vendredi l’Agence fédérale allemande de l’automobile KBA et le groupe.

Le rappel porte au total sur 96.000 voitures en Europe des modèles Cascada, Insignia et Zafira de la norme diesel «Euro 6» fabriqués entre 2013 et 2016, précise la KBA, mais Opel a indiqué à l’AFP avoir déjà volontairement procédé à des mises à jour de logiciel sur 53.000 véhicules.

La KBA avait dans un premier temps indiqué que seules 23.000 voitures avaient été mises à jour, mais selon Opel, ce chiffre ne concerne que l’Allemagne.

Ainsi, au niveau européen, quelque 43.000 voitures restent concernées par le rappel, selon le constructeur.

En Belgique, le rappel vise moins de 4.000 véhicules, selon un porte-parole de la marque allemande.

«Le constructeur a eu l’ordre d’étendre immédiatement ces mesures sur tous les véhicules concernés et de supprimer le logiciel illicite», écrit l’agence fédérale, tutelle du secteur automobile allemand, dans un communiqué.

Filiale du géant français PSA depuis l’année dernière, le constructeur allemand est dans le viseur des autorités depuis juillet dans le cadre du scandale des moteurs diesel truqués.

Lundi, la police allemande a mené des perquisitions au siège d’Opel à Rüsselsheim dans le cadre d’une enquête pour fraude.

Opel avait alors «rejeté l’accusation d’utiliser des logiciels non conformes» et annoncé vouloir contester en justice tout ordre de rappel portant sur ses modèles.