MONDE

Disparition d’un journaliste: pour Trump, Jamal Khashoggi «semble bien» mort

Disparition d’un journaliste: pour Trump, Jamal Khashoggi «semble bien» mort

AFP

Donald Trump a estimé jeudi que le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, qui a disparu au consulat saoudien à Istanbul et aurait été assassiné par des agents de son pays, «semblait bien» être mort, et a menacé l’Arabie saoudite de conséquences «sévères».

«Ça me semble bien être le cas. C’est très triste», a répondu le président à un reporter qui lui demandait s’il pensait que le journaliste saoudien, critique du régime de Ryad, était mort.

Si l’Arabie saoudite est bien responsable de sa mort, comme l’affirment de nombreux médias qui se basent sur des preuves audio enregistrées dans le consulat lors de sa disparition le 2 octobre, les conséquences potentielles contre le pouvoir saoudien seront «sévères», a ajouté le président américain.

«C’est une affaire très mauvaise mais on verra ce qui se passe», a-t-il encore déclaré.

Signe du durcissement de la position de Washington face à Ryad, le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, avait annoncé plus tôt dans la journée qu’il ne se rendrait pas à une conférence économique organisée à Ryad.

En début de semaine, Donald Trump avait évoqué la possibilité que le journaliste ait été assassiné par des «tueurs» non liés au pouvoir saoudien.