Liège: ils foncent sur des policiers avec leur véhicule

A 10h10, la rue des Fawes a été fermée à la circulation pour les besoins de l’enquête. Le parquet a été avisé des faits. heymans

Deux individus ont foncé avec leur véhicule sur des policiers ce matin à Liège.

Dans le cadre d’une enquête de la brigade judiciaire de la zone de police de Liège sur des faits de vol/atteinte aux biens, une rébellion armée s’est produite ce jeudi rue des Tawes à Liège, aux alentours de 09h15.

Une voiture qui transportait deux passagers a été prise en charge par deux véhicules de police banalisés. Les suspects se sont alors stationnés à hauteur du numéro 4 de la rue des Tawes. Le premier combi de police s’est placé à sa hauteur tandis que le second s’est placé derrière. Un des agents est sorti de son véhicule pour intercepter les malfaiteurs mais ces derniers ont fait marche arrière avant de heurter la voiture de police qui se trouvait derrière eux. Ils ont ensuite foncé sur le policier qui a fait usage de son arme pour tenter d’immobiliser la voiture des suspects.

Celle-ci a ensuite poursuivi sa route sur le trottoir en percutant une dizaine de véhicules avant de rejoindre la route et d’en heurter un autre. «Elle s’est alors retrouvée face à un combi et a tenté de le contourner par la gauche avant de totalement s’immobiliser. L’un des suspects a alors été interpellé par les forces de l’ordre tandis que l’autre a pris la fuite», a précisé jeudi après-midi la zone de police liégeoise.

«L’un des agents a notamment été blessé à la main et pris en charge par une ambulance. Ce même policier a fait usage de son arme vers le véhicule qui s’est finalement immobilisé», a rapporté jeudi matin la zone de police liégeoise. A 13h00, le policier blessé était en train de se faire opérer, ses jours ne sont pas en danger.

L’un des individus est toujours en fuite «Un des suspects a été interpellé tandis que l’autre a pris la fuite.»

«En ce qui concerne le policier blessé à la main, il a été transporté à l’hôpital le plus proche. Ses jours ne sont pas en danger mais il est en train de se faire opérer.»