MOUSCRON

PHOTOS | Important incendie à l’entreprise Dely Wafels à Mouscron, pas de blessé

Un problème technique dans l’unité de production des gaufres est à l’origine de l’incendie qui a totalement détruit mercredi la société Dely Wafels à Mouscron. Cette société employait 35 personnes.

PHOTOS | Important incendie à l’entreprise Dely Wafels à Mouscron, pas de blessé
ÉdA

La cause accidentelle a été confirmée en fin d’après-midi par le parquet de Tournai. «Un ouvrier a repéré de la fumée dans l’unité de refroidissement de production des gaufres, juste avant l’emballage. Cet ouvrier et le patron ont d’abord tenté d’éteindre le feu avec de l’eau mais n’y sont pas arrivés. Incommodés par les fumées, les deux hommes sont sortis, puis revenus sur les lieux avec des extincteurs. À ce moment-là, l’unité de production était déjà embrasée. Il n’y a rien de suspect dans cet incendie», indiquait Frédéric Bariseau, 1er substitut du procureur du roi de Tournai.

«L’incendie est quasi éteint. Il y a cependant encore du feu sous les décombres. L’entreprise a fait appel à la société de manutention Dufour afin de retirer ces décombres et que nous puissions éteindre le feu. Le bâtiment est totalement détruit», précisait Olivier Lowagie, l’officier en chef des pompiers de Wallonie picarde.

Les services de secours de Wapi ont été alertés mercredi, à 12 h 43, qu’un incendie s’était déclaré dans les bâtiments de la société Dely Wafels à Mouscron.

Venant des casernes de Mouscron, Tournai, Estaimpuis, Dottignies, Antoing et de Flandre de très nombreux véhicules d’intervention ont été envoyés sur les lieux. Au total, une cinquantaine de pompiers sont intervenus. À l’arrivée des premiers secours, le complexe industriel était déjà totalement embrasé et une épaisse colonne de fumée se dégageant des bâtiments était visible à plusieurs kilomètres. Un périmètre de sécurité a été établi par la police et la population a été confinée dans les habitations. Si les dégâts matériels sont très importants, cet incendie n’a fait aucun blessé parmi le personnel ni parmi les pompiers qui sont intervenus.