SPORT

Footballgate: le parquet fédéral en appel de la surveillance électronique de 4 suspects

Footballgate: le parquet fédéral en appel de la surveillance électronique de 4 suspects

Photo d’illustration Belga

Le parquet fédéral interjette appel de la décision de la chambre du conseil de Tongres de placer sous surveillance électronique quatre suspects dans l’enquête sur la suspicion de fraude dans le monde du football belge, a-t-il indiqué mercredi.

La chambre du conseil de Tongres a décidé mardi soir de prolonger d’un mois la détention de neuf suspects. Une surveillance électronique a été demandée pour quatre personnes: les agents de joueurs Karim Mejjati et Dragan Siljanoksi, de Maria Bolgojevska (la compagne de l’agent Dejan Veljkovic) et de Thierry Steemans, le directeur financier du club FC Malines.

Le parquet fédéral interjette appel de la surveillance électronique des quatre suspects.

Cette décision a pour conséquence que les quatre suspects qui devaient être placés sous surveillance électronique restent en prison deux semaines supplémentaires maximum. La chambre des mises en accusation d’Anvers devra en effet se prononcer sur la détention de ces suspects dans un délai de deux semaines.

La chambre du conseil a par contre décidé de maintenir les cinq autres suspects en détention: l’arbitre Bart Vertenten, les agents de joueurs Arnaud (dit Mogi) Bayat et Dejan Velkjkovic, le dirigeant du FC Malines Olivier Somers et l’ancien avocat Laurent Denis.