Communales 2018: il n’y a pas de «vainqueur moral»

Communales 2018: il n’y a pas de «vainqueur moral»

EdA - Heymans

«Pour être certain d’être dans une majorité, il faut être soi-même la majorité.» Sinon, on risque la claque, qui n’a rien d’un hold-up.