USA

Un baby-sitter noir voit débarquer la police parce qu’il garde deux enfants blancs

Corey Lewis s’occupe d’enfants tous les jours. Ce dimanche, il a été suivi par une femme inquiète de le voir s’occuper de deux enfants blancs alors que lui-même est noir.

«Je suis harcelé parce que je m’occupe de deux enfants qui ne me ressemblent pas». C’est par ces mots que Corey Lewis débute un direct sur Facebook, se filmant avec les deux enfants qu’il garde à Marietta, une ville de Géorgie (sud-est des États-Unis).

Dans sa voiture, il explique être suivi par une femme qui trouve suspect le fait qu’il soit avec ces deux enfants. La femme l’a suivi dans un magasin, interrogeant les enfants pour savoir s’ils savaient qui était l’homme avec eux.

Elle a visiblement pris sa plaque de voiture et va même aller jusqu’à appeler la police. Incompréhensible pour le baby-sitter.

Dans une seconde vidéo, Corey va filmer l’arriver du policier venu vérifier la situation.

«Ce sont les deux enfants que je garde comme baby-sitter. […] Pourquoi n’iraient-ils pas bien? Personne ne hurle, personne ne crie, personne n’essaye de s’enfuir…», explique Corey à l’officier. La fille confirmera au policier qu’il s’agit de leur baby-sitter.

Une histoire qui a fait grand bruit outre-Atlantique, avant d’être repérée par BRUT, qui en propose un résumé.