LIGUE DES NATIONS

Eden Hazard avant Belgique-Suisse: «J’ai déjà été meilleur»

Eden Hazard avant Belgique-Suisse: «J’ai déjà été meilleur»

BELGA

Présenté par beaucoup comme le meilleur joueur du monde à l’heure actuelle, le capitaine des Diables ne cesse d’impressionner sous les ordres de Sarri à Chelsea. Le Mondial russe lui a été bénéfique.

Sa forme: «Dans la dynamique du Mondial»

Impliqué dans 14 des 25 derniers buts inscrits par ses équipes, qu’il s’agisse de Chelsea ou de la sélection, Eden Hazard effectue un début de saison tonitruant. «Depuis l’été, je fais partie des meilleurs joueurs du monde… si pas le meilleur, sourit-il. Tout se passe à merveille en club. Certes, je dois reconnaître que j’ai un peu de chance, mais j’occupe un rôle un peu plus offensif et tente davantage ma chance. Je suis toujours dans la dynamique de la Coupe du monde. Avant cette compétition, on savait que j’étais bon; aujourd’hui, je l’ai prouvé et je continue de le montrer.»

Roberto Martinez, enchanté, ne dit pas autre chose: «Depuis le Mondial, il impressionne et son impact sur les résultats n’est plus à démontrer.» Si le Brainois évolue à un tel niveau à Chelsea, il le doit à son nouvel entraîneur, Maurizio Sarri. Le mariage entre la décontraction, la technique et la fougue de l’un avec la science tactique et l’animation offensive de l’autre est une franche réussite. «Le coach m’a dit: ‘Offensivement, tu fais ce que tu veux, si défensivement, tu fais ce que je veux.’ C’est un système parfait pour moi.»

Cela donne un début de saison renversant. Même si celui qui compte plus de 300 matches chez les Blues estime avoir fait mieux par le passé. «En termes de statistiques, c’est mon meilleur début de saison. En revanche, en termes de performances, j’ai déjà été meilleur. Notamment lors de mon ultime saison à Lille (2012). J’étais aussi très performant lors de la dernière année de Mourinho (2015) à Chelsea et la première de Conte (2016).» S’il maintient les stats et le niveau sur l’ensemble de cette saison, ça promet.

Le statut des Diables: «Le regard a changé»

Eden Hazard avant Belgique-Suisse: «J’ai déjà été meilleur»
Photo News
À nouveau au sommet de la hiérarchie mondiale, la Belgique a un statut à assumer. Surtout après les prestations de la Coupe du monde, qui avaient fait l’unanimité chez les observateurs des quatre coins de la planète, et qui placent un peu plus de pression sur les épaules des Diables. Consciente d’être passée près de la montre en or en Russie, la sélection belge compte bien poursuivre sur sa lancée et faire le plein avant l’Euro 2020.

«Les supporters vont vouloir que l’on fasse encore plus. Nous, en tant que joueurs, on espère également faire mieux, même si ce sera compliqué. Car cela signifie: au minimum, jouer la finale de l’Euro. On doit travailler sereinement et rester les pieds sur terre. Il est clair qu’on affiche beaucoup de régularité depuis quelques années. Le regard de nos adversaires a changé, on nous respecte davantage. On sait que tous ensemble, on est performant et capable de faire de grandes choses. C’est aussi une joie de constater que les remplaçants montent en puissance. On a maintenant un groupe de 25-26 excellents joueurs, c’est très positif.»

Après une victoire nette en Islande (0-3) début septembre, en plus du succès lors d’un amical en Écosse (0-4) quelques jours plus tôt, Hazard et ses comparses veulent enchaîner ce soir contre la Suisse, dans un match qui se démarque incontestablement comme l’affiche du groupe. «C’est évidemment un match très important. On doit le prendre au sérieux. On va jouer contre une solide équipe suisse. Le coach a été clair en insistant sur le fait qu’il faille absolument remporter cette rencontre. On ne se cache pas, notre objectif est de remporter la Ligue des Nations. Bien sûr, ce n’est pas le plus beau trophée, mais on s’en contenterait. On vise une victoire à l’Euro donc il s’agit de la meilleure préparation possible. Quand on joue, on vise à chaque fois la victoire.»

Ballon d’or: «Je pense que Modric va le gagner»

Eden Hazard avant Belgique-Suisse: «J’ai déjà été meilleur»
AFP
Ses statistiques affolantes de début de saison chez les Blues et ses récentes prestations avec les Diables font d’Eden Hazard l’un des candidats au Ballon d’or.

Logiquement présélectionné dans la liste des trente joueurs pouvant remporter ce précieux trophée, aux côtés de Thibaut Courtois et Kevin De Bruyne, le Brainois figurera parmi les premiers le 3 décembre prochain. De là, à dire qu’il gagnera, c’est tout autre chose. L’absence de titres dans son escarcelle devrait prendre le dessus sur son talent et ses performances individuelles. Il s’en est d’ailleurs fait une raison.

«Je ne m’attends pas à remporter ce trophée. Je pense que Luka Modric va le gagner. Il a fait une saison pleine. Que cela soit au Real Madrid, en s’offrant la Ligue des champions, ou avec la Croatie, en disputant la finale de la Coupe du monde. Raphaël Varane pourrait aussi se démarquer.»

Real Madrid: «Y jouer est mon rêve»

Eden Hazard avant Belgique-Suisse: «J’ai déjà été meilleur»
AFP
Lorsqu’on demande aux pépites, le club dans lequel elles aimeraient évoluer dans le futur, le nom du Real Madrid est le plus souvent cité.

Le prestige et le palmarès des Merengue font évidemment fantasmer la jeunesse. Enfant, Eden Hazard faisait partie de ce lot. Dans quelques semaines voire mois, son rêve pourrait devenir réalité.

De quoi enchanter le joueur de Chelsea, clair lors d’un récent entretien accordé à ESPN. «Le Real est le meilleur club du monde. Je ne vais pas mentir, y jouer est mon rêve depuis mon plus jeune âge. Quand vous avez un rêve, vous avez envie qu’il se réalise.»

Amené à commenter ces déclarations, hier face à la presse, il s’est contenté de botter en touche. «Si un transfert en janvier est possible? Non. Pour le reste, je ne vais pas faire de redites.»

Thierry Henry: «Il a tout pour réussir»

Eden Hazard avant Belgique-Suisse: «J’ai déjà été meilleur»
Photo News

Leonardo Jardim écarté, le nom de Thierry Henry est de plus en plus associé à Monaco. Priorité numéro un du club du Rocher, l’ancienne gloire du football français pourrait ainsi quitter son poste d’adjoint chez les Diables, dans les prochains jours (après le match contre la Suisse?), et mettre le cap là où tout a commencé comme joueur.

En tant que capitaine du navire belge, Hazard considère le T2 de Martinez prêt à relever un défi dans un grand club, même s’il aimerait qu’il poursuive l’aventure avec la sélection.

«De par sa grande expérience de joueur et sa petite d’entraîneur, je pense que Thierry a tout pour réussir. Il connaît le foot et a été l’un des meilleurs attaquants du monde. Si on pense à la Belgique, on a envie qu’il reste avec nous, mais s’il doit partir un jour, je lui souhaiterais bonne chance.»