Enjeux, présentation des listes...

MOUSCRON

Radars à Mouscron: l’installation des boîtiers fixes qui les accueilleront a débuté

Radars à Mouscron: l’installation des boîtiers fixes qui les accueilleront a débuté

Le terrain a été préparé, rue de Menin, afin d’y placer occasionnellement l’un des cinq radars répressifs subsidiés par la Région wallonne. Facebook MH Vanelstraete

Les ouvriers hurlus viennent de commencer le travail sur l’une des artères accidentogènes de Mouscron.

Radars à Mouscron: l’installation des boîtiers fixes qui les accueilleront a débuté
L’un des boîtiers qui accueillera ponctuellement l’un des cinq radars répressifs sera bientôt placé là, rue de Menin Facebook MH Vanelstraete
En plus des radars mobiles et du Lidar qui relèvent les excès de vitesse, des radars fixes étaient promis sur le territoire mouscronnois.

En fonction de relevés concrets et des doléances de riverains, la police et la cellule Sécurité routière de Mouscron ont ciblé neuf lieux prioritaires: route Express, rue de Menin, chaussée de Lille, chaussée de Dottignies, Grand-rue et rue de Roubaix.

5 radars répressifs «tourneront» dans les 9 boîtiers fixes

Neuf lieux où des poteaux supportant chacun un boîtier fixe seront susceptibles d’accueillir l’un des cinq radars répressifs hurlus subsidiés par la Région wallonne.

En haut des neuf piquets, l’automobiliste ne saura donc jamais si le mécanisme immortalisant un pied trop lourd sur la pédale est dissimulé ou non dans le boîtier d’accueil.

Les deux premiers au 179 et au 308 de la rue de Menin

L’échevine de la Mobilité et de la Sécurité routière, Marie-Hélène Vanelstraete, vient de communiquer ce jeudi après-midi sur son compte Facebook que les travaux d’installation de ces piquets étaient entamés.

«Ça y est, les travaux de pose des deux premiers radars fixes ont débuté à hauteur du 179 et du 308 rue de Menin. L’objectif est d inciter à réduire la vitesse des automobilistes et dès lors de sécuriser cet axe particulièrement dangereux ...

Merci à la police d’avoir pris les nombreuses demandes des citoyens en considération .»