INSOLITES DE CAMPAGNE| I love Nivelles; Le bad buzz de l’échevine revisité; Charles Michel candidat cdH

INSOLITES DE CAMPAGNE| I love Nivelles; Le bad buzz de l’échevine revisité; Charles Michel candidat cdH

Illustration heymans

Le 14 octobre signera leur victoire ou leur défaite: en attendant, les candidat(e)s serrent des pinces, suscitent des polémiques, inondent les réseaux sociaux. Affiches insolites, slogans pathétiques, vidéos parodiques, chaque jour, nous vous livrons les insolites de la campagne.

«I love Nivelles»

A Nivelles, la vibes est bien en place. Après le slam d’André Flahaut, voici venu celui d’un autre candidat sociaiste intitulé «I love Nivelles»

+ LIRE AUSSI| Clip insolite| «I love Nivelles», la cité aclote, ce berceau du slam

Clip insolite| Cette candidate revisite le bad buzz de l’échevine de Mouscron

Vous vous souvenez de cette échevine de l’Environnement qui avait utilisé un avion pour faire sa publicité électorale à Mouscron? Vous n’êtes pas le seul, une candidate à Dinant ne l’a pas oublié non plus.

+ LIRE AUSSI| Cette candidate revisite le bad buzz de l’échevine de Mouscron

Charles Michel sera candidat… cdH

Alors qu’il avait dit qu’il ne se présentait pas cette année aux élections. Non, vous ne rêvez pas: Charles Michel sera bien candidat cdH dans le district de Wavre.

Nom: Charles. Prénom: Michel. Cet homonyme inversé du Premier ministre est juriste de formation et administrateur de société. Cet habitant de Longueville (Chaumont-Gistoux) figure à la 13e place sur la liste provinciale du cdH dans le district de Wavre.

Kayoux fâchée contre la RTBF

La liste Kayoux (Ottignies-LLN) a écrit une lettre à la RTBF pour signaler son mécontentement de ne pas avoir été conviée avec les autres listes au prochain débat «Moi, bourgmestre».

+ LIRE AUSSI| Kayoux fâchée contre la RTBF

Faut-il reléguer l’affiche électorale au placard?

C’est la dernière ligne droite pour les candidats aux élections communales et provinciales. En dehors des débats télévisés, des réseaux sociaux, une autre bataille se poursuit sur le terrain des candidats: l’affichage électoral.

Trop cher, peu informatif, l’affichage électoral n’est-il pas devenu désuet à l’ère d’Internet?

+ LIRE AUSSI| Faut-il reléguer l’affiche électorale au placard ?