FOOTBALL/JUSTICE

Ivan Leko relaxé par le juge d’instruction, le Club de Bruges réagit

Ivan Leko relaxé par le juge d’instruction, le Club de Bruges réagit

- BELGA

L’entraîneur du FC Bruges a été relaxé ce jeudi après-midi par le juge d’instruction après son audition.

Ivan Leko est libre. Le juge ne lui aurait pas imposé de conditions, ce qui tend à penser qu’il n’a pas été inculpé.

L’avocat de Leko, Me Walter Van Steenbrugge, n’a pas souhaité faire de commentaire pour le moment mais s’adressera à la presse plus tard.

 

 

Le Club de Bruges a réagi

 

Par voie de communiqué, le club d’Ivan Leko a tenu à réagir, indépendamment du sort réservé à son entraîneur.

Cité par le parquet fédéral dans le cadre des clubs qui auraient été consultés dans le cadre de montages financiers orchestrés par l’agent Dejan Veljkovic, la direction brugeoise a tenu à mettre les choses au clair.

«Le Club de Bruges a appris cet après-midi lors de la conférence de presse du procureur fédéral que ce serait l’un des cinq clubs qui, en consultation avec l’agent DV, mettrait en place des plans pour payer des commissions cachées. Nous souhaitons souligner que le Club de Bruges n’a en aucune manière et avec qui que ce soit coopéré pour mettre en place toute construction financière ou fiscale. Le Club de Bruges ne conclut que des accords légaux et effectue des paiements officiels conformément à ces accords.»

Le Club a en outre affirmé vouloir coopérer à l’enquête.