FOOTBALL - JUSTICE

Fraude et corruption dans le football belge: ce que l’on sait

Fraude et corruption dans le football belge: ce que l’on sait

Plusieurs personnalités du football belge, dont Mogi Bayat et Herman Van Holsbeeck, ont été interpellées dans le cadre d’une vaste enquête judiciaire. Photo News

Le bureau du procureur fédéral a confirmé l’ensemble des informations révélées ce matin: la justice enquête activement sur de forts soupçons de fraude et de corruption dans le milieu du football belge. Au total, 57 perquisitions ont été menées, en Belgique et à l’étranger.

Le parquet fédéral a fait le point ce mercredi, peu avant midi, sur l’enquête qui est menée depuis ce matin dans le monde du football belge. Et d’après les premières informations confirmées, il semble que cette nouvelle «affaire» touche de nombreux clubs et personnalités. Voici le point de la situation.

Une enquête financière débutée en juin 2017

«L’enquête fédérale a débuté à la fin de 2017, à la suite d’un rapport de l’Unité des fraudes sportives de la police fédérale, confirme le communiqué du parquet fédéral. Elle mettait au jour des indications de transactions financières suspectes dans la D1A.»

D’après la justice, plusieurs agents de joueurs, «indépendamment les uns des autres», auraient mis en place des transactions qui dissimulaient des commissions «qui portaient sur les transferts de joueurs, sur les salaires de joueurs et d’entraîneurs ainsi que d’autres paiements» aux autorités belges et aux autres parties impliquées.

Des soupçons de matches truqués ensuite

«Au cours de l’enquête, des indications d’influence possible sur les matchs de la saison 2017-2018 sont apparues», peut-on encore lire dans le communiqué du parquet fédéral.

Aucun autre détail de cette partie de l’enquête n’a été révélé.

L’agent Mogi Bayat interpellé

Mogi Bayat, l’ancien manager du Sporting de Charleroi reconverti en agent de joueurs, est la première personnalité arrêtée par la police dont le nom a été communiqué à la presse.

Dès 10h00, le parquet fédéral a confirmé son interpellation sans donner davantage de détails sur l’enquête.

Dejan Vejlkovic, un autre agent de joueurs qui travaille surtout avec Malines et Lokeren, a été arrêté.

+ À LIRE AUSSI | Arrestation de Mogi Bayat: son frère Mehdi «tombe des nues»

L’ancien dirigeant d’Anderlecht interrogé

Comme Mogi Bayat, l’ancien dirigeant d’Anderlecht, Herman Van Holsbeeck, a été interpellé ce matin.

Le Sporting d’Anderlecht, qui s’est séparé de Herman Van Holsbeeck en fin de saison dernière après son rachat par Marc Coucke, dit «collaborer à l’enquête».

L’entraîneur de Bruges et deux arbitres également interpellés

Ivan Leko a également été interpellé par la police, tout comme les arbitres Sébastien Delferrière et Bart Vertenten.

Le parquet indique encore que des perquisitions ont également été effectuées «chez un ancien avocat, dans un bureau comptable, chez des journalistes et chez quelques complices éventuels.» Sans plus de précisions.

Des perquisitions confirmées à Anderlecht, Bruges et au Standard

S’il est encore impossible de connaître le nombre exact de clubs perquisitionnés ce mercredi par la justice, les clubs d’Anderlecht, Bruges, Genk et le Standard ont été visités ce matin par la police.

Les activités de 10 des 16 clubs de l’élite belge seraient actuellement dans le viseur de la justice.

«Des avoirs saisis et des personnes privées de liberté»

Au total, 57 perquisitions ont été menées par la police, dont 13 à l’étranger, principalement «dans des bureaux et chez les dirigeants des personnes morales étrangères qui auraient servi à mettre en place les opérations financières suspectes.»

Des documents et des avoirs ont été saisis. Plusieurs personnes, dont l’identité reste inconnue, ont été privées de liberté.