INSOLITE

L’armée belge vend 25 avions à réaction Alpha-Jet

L’armée belge vend 25 avions à réaction Alpha-Jet

Alpha-Jet belge en vol La Défense

La Défense met en vente vingt-cinq avions d’entraînement Alpha-Jet, des appareils basés en France mais qui ne seront disponibles qu’à partir de décembre 2019, a-t-on appris mardi de sources militaires.

La date limite pour participer à ce marché, qui porte sur 25 avions, divers équipements – dont des moteurs – de la documentation technique et un simulateur, est fixée au 7 novembre prochain, précise un avis publié par la Direction générale des Ressources matérielles (DG-MR) de l’état-major de la Défense.

Ces petits biréacteurs – 33 exemplaires avaient été acquis en 1973 – sont entrés en service dans les années 1978-1980 et approchent de leur fin de vie en dépit de la modernisation à mi-vie qu’ils ont subie à partir de l’an 2000.

Ils sont actuellement basés à Cazaux (sud-ouest de la France), où ils volent au sein d’une école franco-belge de pilotes de chasse l’«Advanced Jet Training School» (AJeTS) établie en 2004. Mais celle-ci cessera formellement d’exister en décembre prochain après avoir assuré la formation de près de 150 pilotes militaires belges.

La composante Air, dans l’attente du choix par le gouvernement d’un nouvel avion de combat pour succéder à ses F-16, a choisi de recourir à partir de 2019 – et pour une période «intérimaire» – à une formule éprouvée pour assurer la formation de ses futurs pilotes: l’Euro-NATO Joint Jet Pilot Training (ENJJPT), une école installée sur la base aérienne Sheppard, près de Wichita Falls, dans le nord du Texas.

Selon des sources militaires, les Alpha-Jet resteront encore un an à Cazaux, utilisés par l’armée de l’Air française le temps de solder les comptes de l’AJeTS.

Les appareils seront alors vendus par la Défense, éventuellement par lots, précise l’avis de la DG-MR. Ils seront disponibles à partir de décembre 2019.

Pour la petite histoire, en 2003, Justine Henin avait été invitée par le ministre de la Défense à participer au défilé du 21 juillet à bord d’un Alpha-Jet. Elle avait décollé de Beauvechain.

L’armée belge vend 25 avions à réaction Alpha-Jet
BELGA

C’est ce même type d’appareil que le roi Philippe (alors prince) avait piloté depuis la base de Saint-Tond, comme le montre cette photo prise en février 1982.

L’armée belge vend 25 avions à réaction Alpha-Jet
IMAGEGLOBE