Tournai

DIAPO | Plus de cent familles soutenues par l’antenne alimentaire Molokai à Gaurain-Ramecroix

Ouverte en août 2010, l’antenne alimentaire Molokai de Gaurain-Ramecroix a distribué plus de 33 tonnes de vivres en 2017.

Installée sur le site de la cure de Gaurain-Ramecroix, l’antenne alimentaire Molokai a été mise sur pied par les abbés Lemaire et François, ainsi que par Mme Houtteman, il y a un peu plus de huit ans déjà. Tous trois décédés aujourd’hui. L’activité a été reprise, depuis deux ans, par une vingtaine de bénévoles (sous la responsabilité de Paola Frère et Marie-Rose Delory) qui assurent des permanences à raison de deux lundis par mois pour ce qui concerne la banque alimentaire et chaque premier jeudi du mois pour la vente (à prix modiques) de vêtements. En effet, depuis sa création, l’antenne a diversifié ses activités, ne se cantonnant pas exclusivement à la distribution de vivres. Au fil du temps, elle s’est en effet dotée d’une épicerie sociale où les produits sont vendus entre 20 et 25% moins cher que dans le commerce traditionnel, mais aussi d’un espace de revente de vêtements de seconde main, également pour des prix adaptés aux bénéficiaires. Car, comme nous l’expliquait l’un des administrateurs de l’association, Patrick Coupez, «pour pouvoir franchir les portes de l’antenne et profiter de ses services, il est obligatoire de répondre à certains critères imposés à ceux et celles qui peuvent bénéficier des produits de la banque alimentaire.»

Des conventions ont été signées avec les CPAS de Rumes, Brunehaut, Antoing et Leuze.

L’association reçoit des vivres de la banque alimentaire du Hainaut occidental et de Mons Borinage dont le siège social est situé à Froyennes ainsi que du FEAD (Fonds européen d’aide aux démunis). Une collecte de vivres est également organisée une fois par an dans les différents villages de l’entité et des dons viennent compléter le tout.

Ajoutez à cela l’organisation de certaines festivités en cours d’année et le soutien de services clubs – dont le fifty-one, pour l’achat d’une camionnette – et vous comprendrez pourquoi l’antenne gaurinoise fonctionne sans aide des pouvoirs publics.

À l’heure actuelle, une centaine de familles bénéficient de ses services, ce qui représente un peu plus de 300 personnes.