Passionné depuis toujours par le monde agricole, Stéphane Taildeman élève des vaches depuis une quinzaine d’années. L’homme a toujours été fasciné par la nature et les animaux, son plus grand rêve étant de devenir fermier.

«Il a commencé avec quelques bêtes sur de petites prairies», explique son épouse et partenaire de travail Stéphanie Delhaye. «Comme nous ne sommes pas issus du milieu, il a fallu quelques années pour développer notre ferme». Ensemble, ils se sont installés dans un bâtiment à Montigny-le-Tilleul où Stéphanie s’occupe de la transformation du lait produit par leurs vingt vaches. Dans son atelier, elle fabrique du beurre bio au lait cru, des fromages frais et des yaourts. «J’ai fait une formation agricole en cours du soir ainsi qu’un stage dans une petite ferme à Saint-Gérard qui propose des produits fromagers». Quant à Stéphane, il s’occupe de l’élevage et procède à la traite des vaches laitières. Les producteurs vendent ainsi le fruit de leur labeur directement depuis le lieu de leur exploitation, mais également au travers du Groupe d’Achats Communs de la région. De plus, la ferme du Martin-Pêcheur effectue des livraisons chez Coopéco, le supermarché coopératif et participatif de Charleroi. «Travailler en circuit court, ce n’est pas forcément faire que de la vente directe. La définition précise par contre qu’il faut limiter le nombre d’intermédiaires au maximum». Pour le couple, travailler de cette manière est une absolue nécessité: «C’est la meilleure solution pour tout le monde. Pour les consommateurs, c’est la garantie d’avoir des produits locaux et qualitatifs tout en valorisant les petits artisans. Pour nous, c’est un moyen de garder le contrôle sur ce que l’on fait».

Ferme du Martin-Pêcheur – Rue de Bomerée, 299 à Montigny-le-Tilleul 0474 36 42 42