Inauguré le 22 septembre dernier, Macavrac est une coopérative citoyenne prise en charge par 40 bénévoles avec pour finalité de participer à Wavre Transition (ce mouvement international visant à collaborer à la transition durable.)

L’objectif? Proposer des produits locaux et, pour la plupart, bio, dans une dynamique zéro déchet. «Certains petits producteurs n’ont pas les moyens de s’offrir la labellisation bio, mais ils en présentent toutes les qualités, précise l’administratrice déléguée de Macavrac, Éveline Lambertz. Nous entendons également rendre abordables des produits qui respectent l’homme et l’environnement.» Les tarifs sont en effet plus attractifs que dans les magasins bio en raison du grand nombre de bénévoles, de l’absence d’emballages… «Il s’agit également d’un projet citoyen, qui se développe en toute convivialité. Lorsque nous avons lancé un appel aux coopérateurs, nous en espérions 150, et 230 se sont immédiatement manifestés… On peut dire que Macavrac séduit!» A noter que la coopérative a élu domicile dans un ancien local de l’Athénée Royal Maurice Carême qui le met gracieusement à disposition. «Nous avons également été soutenus par la Région wallonne, l’amicale des anciens élèves de l’école, la commune… Sans parler des bénévoles…» Les produits proviennent quant à eux des producteurs les plus proches, notamment Kako (du chocolat à Bousval), Tomate chérie (des légumes à Wavre), Mycosphère (des champignons à Court-Saint-Étienne), Terre de miel (du miel à Walhain)… «Il est possible de tout y trouver, y compris des cosmétiques et des produits d’entretien. Pour les produits non locaux comme les bananes, nous faisons néanmoins appel à des grossistes. Nous tenons en effet à proposer une gamme complète en un seul et même lieu.»Infos: www.macavrac.be