LIVRES

L’auto: «Il faut l’aimer comme un art»

À jeter aux oubliettes de l’histoire, l’auto? Certains l’exigent. Thomas Morales, lui, le craint et le déplore. Lettres d’amour à cet objet culte.