Enjeux, présentation des listes...

MARCHE-EN-FAMENNE

Double meurtre de Ronzon: les inculpés renvoyés en chambre des mises

Double meurtre de Ronzon: les inculpés renvoyés en chambre des mises

Ronzon ÉdA – 302300760577

Vendredi dernier, la Chambre du conseil de Marche-en-Famenne a ordonné le renvoi devant la Chambre des mises en accusation des trois personnes inculpées dans le cadre du double homicide de Ronzon, a-t-on appris mardi auprès d’un avocat de la défense.

Le dossier a été transmis au Parquet général de Liège, qui doit demander sa fixation devant la Chambre des mises en accusation. «Il ne s’agit là que d’une étape préliminaire avant le renvoi devant les Assises, la Chambre des mises étant seule compétente en la matière», souligne un avocat de la défense.

Fin août 2016, les corps sans vie de Nathan Kettani et Vinciane Lamoot étaient retrouvés à leur domicile de Ronzon, dans la commune de Rendeux. Le jeune homme de 27 ans avait été lardé de nombreux coups de couteau tandis que sa compagne gisait noyée dans la baignoire.

Interpellés un mois après les faits, Sébastien Kesteman et Radwan Elmi-Galib ont été inculpés d’assassinat, meurtre, pour faciliter le vol et association de malfaiteurs. Les deux hommes n’ont cessé de se rejeter la responsabilité des meurtres tout au long de la procédure judiciaire. Une troisième personne, la compagne de Radwan Elmi-Galib, est quant à elle inculpée de fraude informatique pour s’être servi des cartes bancaires dérobées sur les lieux du crime afin de retirer de l’argent.

«Le renvoi devant les Assises n’est pas encore officiel. Mais la correctionnalisation de ce type de crime n’étant plus possible, il n’existe pas d’autres alternatives», souligne l’avocat de la défense.