TINTIGNY

Peste porcine: Guy Maréchal lâché par l’association de défense des chasseurs

Peste porcine: Guy Maréchal lâché par l’association de défense des chasseurs

EdA

Le bureau exécutif du Royal Saint-Hubert Club de Belgique demande à Guy Maréchal, président du conseil cynégétique de Gaume, de se mettre en congé de ses fonctions représentatives de la chasse, a annoncé lundi l’association de défense des chasseurs.

M. Maréchal possède un parc à sangliers à Tintigny par «hobby», une dénomination que l’organisme voudrait voir clarifiée dans le contexte sensible qui entoure l’apparition de la peste porcine africaine en province du Luxembourg.

Il existe deux raisons légales de posséder des sangliers: soit dans le cadre d’un parc zoologique, soit d’un parc d’élevage. Dans ce second cas, les animaux sont destinés à la production et leur viande doit être commercialisée.

Or, M. Maréchal possède 24 sangliers «pour son plaisir», un motif qui n’entre dans aucune des deux catégories légales précitées. Le Royal Saint-Hubert Club voudrait dès lors voir cette situation régularisée.

«Vu la situation actuelle et les défis majeurs qui s’imposent à tous dans le cadre de la lutte contre la peste porcine africaine (PPA), l’existence d’un tel parc à sangliers alimente de nombreuses rumeurs et handicape la collaboration nécessaire entre tous les acteurs», estime l’association.

«Pour éviter les amalgames, nous avons donc demandé à M. Maréchal de prendre congé de ses fonctions le temps qu’il prouve aux autorités compétentes (l’Afsca et le Département de la Nature et des Forêts, NDLR) que tout est en ordre», expose le président du Club, Benoît Petit.

«Guy Maréchal a par ailleurs demandé que des prélèvements ADN soient effectués sur ses sangliers afin de démontrer qu’il ne s’agit pas d’animaux importés», souligne M. Petit, qui rappelle que l’essentiel à présent est de lutter contre la propagation de la maladie dans un climat serein.