BELGIQUE

Plus de 4 000 porcs à abattre: «La Wallonie sera aux côtés des éleveurs»

Plus de 4 000 porcs à abattre: «La Wallonie sera aux côtés des éleveurs»

Le ministre Denis Ducarme s’apprête à signer un feu vert pour la mise à mort des porcs domestiques dans la zone infectée. ÉdA Mathieu GOLINVAUX

Plus de 4 000 porcs devraient être abattus dans le sud de la province de Luxembourg, selon René Collin (cdH). Il affirme que la Wallonie soutiendra les éleveurs concernés, suite au «choc que provoque cette annonce».

«Nos éleveurs sont totalement victimes d’une crise dans laquelle ils n’ont aucune responsabilité», indique dimanche soir René Collin (cdH). Le ministre wallon de l’Agriculture réagit à la décision annoncée par son homologue du fédéral Denis Ducarme (MR) de procéder à l’abattage ou à l’euthanasie des porcs d’élevage situé dans le périmètre délimité de 63 000 hectares suite à l’apparition du virus de la peste porcine africaine.

Selon le ministre wallon, cet arrêté concerne plus de 4 000 porcs répartis dans les 58 exploitations situées dans cette zone du sud de la province de Luxembourg.

«Je leur exprime mon soutien total ainsi que ma profonde sympathie dans le choc que provoque cette annonce. La Wallonie est et devra être à leur côté. Dès à présent, nous travaillons à déterminer les différentes possibilités pour accompagner les exploitations concernées», assure René Collin.

Denis Ducarme a annoncé dimanche soir avoir demandé à l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) de lui soumettre dans les plus brefs délais un projet d’arrêté ministériel ordonnant la mise à mort des porcs domestiques situés dans la zone infectée. Le ministre fédéral a également annoncé l’organisation d’une conférence interministérielle de politique agricole mercredi matin. Une phase de concertation et d’information du secteur est également prévue.