article abonné offert

CULTURE

Klimt, et surtout les autres, à Bozar

Après Gustav Klimt, malgré de nouvelles frontières politiques, les artistes d’Europe centrale vont participer à tous les grands courants de l’entre-deux-guerres.Gustav Klimt, Johanna Staude, ©Belvédère, Vienne

EXPOSITION | 1918, c’est la fin de la guerre mais aussi l’effondrement de l’Autriche-Hongrie. Le début d’une nouvelle ère artistique à découvrir à Bozar.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 26 des 581 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos