BELGIQUE

Braquage à Nassogne: mandat d’arrêt confirmé pour Dimitri Herman

Braquage à Nassogne: mandat d’arrêt confirmé pour Dimitri Herman

ÉdA

La chambre du conseil de Marche-en-Famenne a confirmé le mandat d’arrêt délivré cette semaine à l’encontre de Dimitri Herman, a-t-on appris auprès du parquet du Luxembourg.

Le frère de l’auteur de la tuerie de Liège est inculpé de vol avec violence pour le braquage du Déma de Forrières (Nassogne).

Dimitri Herman comparaissait vendredi matin devant la chambre du conseil de Marche-en-Famenne. Laquelle a prolongé d’un mois le mandat d’arrêt délivré à son encontre.

Le frère de Benjamin Herman, abattu fin mai par la police après avoir tué trois personnes en plein centre de Liège, est inculpé de vol avec violence pour avoir braqué le magasin Déma de Forrières (Nassogne) mardi dernier. Un magasin de la même enseigne avait été braqué la veille à Saint-Hubert.

Mais rien selon le parquet du Luxembourg ne permettait d’affirmer qu’il s’agissait du même auteur. «Les deux braquages ont été commis selon des modes opératoires très différents», rapportait Sarah Pollet, magistrate de presse au parquet du Luxembourg, dans le courant de la semaine.

«Dimitri Herman a été entendu mercredi par le juge d’instruction, placé sous mandat d’arrêt et inculpé de vols avec violence. Il est en aveu. Mais nous devrons encore effectuer des vérifications pour déterminer avec certitude s’il est l’auteur du braquage de Saint-Hubert.»