Tournai

Une carte en braille dans les restos et cafés de Tournai

À l’initiative du Conseil consultatif de la personne handicapée de Tournai, le secteur Horeca pourra disposer gracieusement de cartes en braille. L'initiative est réalisée en partenariat avec les Amis des aveugles.

L’établissement « Aux glaces d’antan » est le premier du secteur Horeca à recevoir sa carte entièrement traduite en braille à l’initiative du Conseil consultatif de la personne handicapée en partenariat avec l’association « Les?Amis des aveugles ».

Proposée à l’ensemble des représentants du secteur Horeca - de l’intra-muros dans un premier temps avant d’être étendue sur l’ensemble du territoire du grand Tournai - l’initiative a d’ores et déjà reçu l’assentiment d’une quinzaine de cafetiers et de restaurateurs. Si l’artisan glacier tournaisien est le premier à se lancer dans l’aventure, ce n’est pas tout à fait un hasard. Celui-ci proposait en effet déjà un service similaire à l’intention des personnes malvoyantes ou aveugles via des fiches réalisées avec la collaboration d’une connaissance.

« C’est important de disposer d’un tel outil pour des personnes atteintes de cet handicap et qui souhaitent jouir d’un maximum d’autonomie.Cela leur permet de ne pas toujours devoir dépendre d’une tierce personne leur lisant la carte », expliquent les patrons de l’établissement,?Franck et Fabienne Bélain.

« C’est aussi une des missions du Conseil consultatif de la personne handicapée de soutenir ce genre d’initiatives, précisent Ludivine Dedonder, Dorothée De Roder et Marc Lemoine, respectivement présidente, assistance sociale et membre du CCPH.Nous avions par exemple, lancé en 2014 déjà, les séances de cinéma avec audiodescription.?Nous en comptabilisons à ce jour une quinzaine avec, pour chacune d’entre elles, la participation d’une cinquantaine de personnes.?C’est dire s’il y a de la demande. Pour ce qui concerne les cartes proposées par le secteur Horeca, nous voulions également faire quelque chose pour que celles-ci soient accessibles aux aveugles et malvoyants.?Nous avons, dans un premier temps, testé une formule avec un enregistrement audio mais cela ne donnait pas satisfaction. C’est ainsi que nous avons finalement opté pour la carte en braille qui n’est en réalité qu’une traduction de la carte classique proposée à la clientèle. Concrètement, ce sont les Amis des aveugles qui prennent en charge la réalisation des cartes et c’est le CCPH qui finance l’opération. À terme, chaque établissement tournaisien devrait pouvoir proposer une telle carte aux personnes qui en éprouveraient le besoin. »

++ D'autres infos dans notre édition de l'Avenir/Le Courrier de l'Escaut de ce vendredi 21 septembre 2018 ++