Gaume

Nouvelles découvertes de sangliers morts

Nouvelles découvertes de sangliers morts

À l'heure d'écrire ces lignes, il n'y a pas de confirmation qu'il s'agit de la peste porcine. ÉdA (Illustration)

MISE À JOUR 12H45 | Cinq nouvelles dépouilles de sangliers ont été découvertes en Gaume. Après autopsie, deux cas sont négatifs. Pour les autres, les analyses sont en cours.

+ Á LIRE | Peste porcine: la priorité absolue, cerner l’étendue des risques

Alors que les chasseurs de la région tiendront une nouvelle réunion importante ce mercredi en début d'après-midi à Etalle, on apprend que de nouvelles dépouilles de sangliers ont été découvertes par des chasseurs et des agents du DNF, au cours des dernières heures, à différents endroits de la Gaume: à Musson, Rachecourt, Limes, Villers-devant-Orval ainsi que dans les bois de Rabais et du Bonlieu (dans la commune de Virton). Ce qui ne signifie aucunement que ces animaux sont morts de la peste porcine africaine. D'ailleurs, les autopsies effectuées sur les animaux retrouvés à Ethe et à Limes sont négatives. Les zones où les animaux ont été découverts ont ensuite été désinfectées et les cadavres évacués vers l'autopsie.

Par ailleurs, une réunion interministérielle se tenait ce matin entre les ministres régionaux et fédéral de l'Agriculture. Joke Schauvliege, la ministre flamande, voulait être rassurée sur les mesures prises par rapport au transport.De son côté, le ministre fédéral, Daniel Ducarme, va prendre contact avec le réseau "commercial" afin de rassurer au mieux nos différents partenaires et éviter que la liste des embargos à l'encontre de notre production de porcs ne s'allonge.

+ À LIRE | Peste porcine africaine: les exportations de plus en plus boudées

Prolongez l'information dans l'Avenir Luxembourg de ce jeudi 20 septembre.