Les enfants qui franchissent la porte de l’Asinerie de l’O le temps d’un stage sont conquis par l’ambiance et l’expérience vécue aux côtés des 28 ânes que compte l’association.

À chaque congé scolaire, les mercredis et les samedis, l’asinerie ouvre ses portes aux enfants dès l’âge de 2 ans et demi pour un stage ou pour y fêter un anniversaire. «Plusieurs thèmes sont mis en place durant les stages, explique Maïthé Sondag, directrice du centre. Le respect de la personne, de l’environnement, des animaux et le concept des coopérateurs. Chacun avance à son rythme. Il y a également une mixité entre les enfants porteurs ou non de handicap. C’est très important de mêler ces enfants assez jeunes car ils sont séparés très tôt à l’école et dans les activités extrascolaires. L’encadrement est certes plus lourd mais il apporte de nombreuses synergies entre les enfants.» En périodes scolaires, les écoles y sont accueillies en groupes le temps d’une journée. Lancée en 2002, l’asinerie était dans un premier temps destinée à l’accueil de la personne handicapée mise en présence avec les ânes lors d’activités pour adultes et pour un public scolaire. Sept ans plus tard, l’association créait un pôle maraîchage pour produire, avec des porteurs de handicaps, ses légumes biologiques en utilisant la traction des ânes sur plus d’un hectare de terre. Des légumes produits et vendus sur place durant une partie de l’année. L’asinerie accueille aussi régulièrement des étudiants éducateurs ou issus de la filière sociale de l’enseignement secondaire et supérieur qui viennent s’y former. Tout comme cet été pour la première fois des élèves de la section maraîchage d’une école d’agriculture parisienne pour un stage en immersion sur le terrain.

L’Asinerie de l’O

Rue du Bua 26 – 063 433 800

contact@asinerie.be