Garant de la mémoire locale, le Cercle historique de Perwez a été fondé le 8 mai 1985. Trois décennies plus tard, il ne compte encore pas moins de 180 abonnés.

Des abonnés qui attendent, chaque nouveau trimestre, la fameuse revue de l’association. «La réalisation de ce bulletin constitue la majeure partie de notre travail, note Jules Wilmet, le secrétaire. Cette revue est essentielle et doit continuer à survivre. Pour ce faire, on s’efforce de l’alimenter par des sujets divers sur l’histoire de notre commune.» Jean-Marie Verraghenne, Gautier Maniquet, Jules Wilmet et Raymond Gilsoul (de gauche à droite) en sont les principaux rédacteurs. «C’est toujours un défi de le remplir», sourit Gautier, le président. C’est que Perwez, en raison d’événements passés, a vu disparaître à plusieurs reprises bon nombre de ses archives. «On essaye de rassembler tout ce que l’on peut, de recoller les morceaux. Il reste des documents aux Archives de l’État par exemple, mais aussi auprès des notaires ou des citoyens. Il y a aussi Internet, où l’on trouve énormément de choses», poursuit Jules. Parmi ses autres missions, le Cercle historique veille à la sauvegarde du patrimoine local et organise des expositions. Ce sera d’ailleurs le cas les 6 et 7 octobre lors de Wallonie Bienvenue, avec une expo sur la Guerre 14-18 au Musée du Souvenir. À noter qu’un appel a été récemment lancé aux habitants. Objectif? Réunir un maximum de photos et documents anciens concernant la commune. Si vous avez des clichés (portraits d’ancêtres, événements publics, vues extérieures) ou archives (faire-part de décès, actes notariaux, factures, plans), n’hésitez pas à contacter les responsables. «Le moindre papier peut se révéler intéressant. Les gens n’en ont pas toujours conscience», conclut Jules Wilmet.

0499 42 96 98