JUDO

Les trois couleurs de médaille à Londres

Les trois couleurs de médaille à Londres

Ils peuvent être fiers de leurs performances. Alexandre, Mahé et Anthony ont hissé haut les couleurs de la Belgique et de leurs clubs du Kano et de Brugelette. Com.

Alexandre en or, Mahé en argent et Anthony en bronze: l’Euro pour les judokas ayant une déficience mentale est une vraie belle réussite.

Du 22 au 24 août, se sont disputés à Londres les premiers championnats européens ID – «intellectual disability» pour déficience intellectuelle! – de judo. Le chemin menant à cette compétition internationale n’aura pas été simple mais cela n’a pas empêché Sébastien Bonte, coach du club du Kano Tournai, et Mario Di Loreto, entraîneur du JC Brugelette, d’inscrire trois de leurs athlètes. «On a certes rencontré quelques petites difficultés administratives mais à force de volonté, on a pu aligner nos judokas à cet événement de haut niveau, souligne Sébastien Bonte qui avait fait le déplacement à Londres accompagné de deux de ses affiliés. Pour représenter nos couleurs, il y avait en effet Alexandre Le Fevre qui combattait en catégorie L2 moins de 66 kg et Mahé Thomas qui se retrouvait en L2 moins de 73 kg. Et l’on était tout heureux de retrouver Mario Di Loreto et son protégé Anthony Decuyper pour encore mieux représenter notre pays et plus particulièrement notre région. Anthony combattait, lui, dans la catégorie L2 moins de 81 kg.»

Un trio qui, sur place, n’a formé qu’une seule équipe: «On a veillé à se retrouver ensemble. On a formé un bloc uni et homogène prêt à défendre les couleurs de la Belgique malgré le non-support de la Fédération francophone de judo et du handi-judo.

Qu’à cela ne tienne, les trois judokas ont tout donné pour que notre drapeau national soit hissé derrière le podium. Avec brio! Ainsi, Alexandre Le Fevre a décroché le titre de champion d’Europe après trois superbes victoires par ippon. «Le parcours parfait, se réjouit Sébastien Bonte. La suite s’annonce encore plus belle pour Alexandre qui est d’ores et déjà sélectionné pour les Jeux mondiaux à Abou Dabi en 2019.»

Son équipier de club, Mahé Thomas, est de son côté devenu vice-champion d’Europe en obtenant deux victoires par ippon. «Il se retrouvait dans une poule de quatre judokas composée d’un Autrichien et de deux Allemands. Il s’en est vraiment très bien sorti.»

Le Brugelettois Anthony Decuyper réussissait aussi un beau parcours. «Il devait affronter trois Allemands et un Finlandais. Il a réalisé une sacrée performance pour monter sur le podium. Lors de son premier combat, Anthony a perdu contre l’Allemand Gdowczok qu’il avait pourtant déjà battu. Il se reprenait lors de son second combat en battant le Finlandais Jokiniemi à qui il mettait un joli ippon. Il faisait de même lors de ses troisième et quatrième combats. À égalité avec deux adversaires, il a dû recombattre pour les départager. Anthony perdait malheureusement lors de ces deux affrontements décisifs. Il a toutefois réalisé un superbe parcours en glanant la médaille de bronze.»

Trois judokas alignés et trois médailles ramenées: le bilan est magnifique pour les troupes de Mario et Sébastien. « On ne peut que se réjouir du parcours de nos poulains, disaient-ils en chœur. On est fier de ces performances réalisées par nos judokas qui ont avant tout mis la Belgique en avant et non leurs clubs respectifs. Cette attitude les honore et mérite d’être signalée.»