CONSO

INFOGRAPHIE | L’électricité belge, une des plus chères d’Europe

INFOGRAPHIE | L’électricité belge, une des plus chères d’Europe

L’électricité en Belgique est une des plus chères en Europe. AFP

L’électricité belge est la troisième plus chère d’Europe. La faute aux taxes et gestionnaires belges des réseaux d’électricité. Test-Achats propose le retour à la TVA de 6%.

Vos factures d’électricité vous causent des sueurs froides? Rien d’étonnant à cela, l’électricité en Belgique est une des plus chères en Europe. C’est le constat d’un bureau international d’étude et de l’institut européen des statistiques que rapporte ce 15 août la RTBF.

La RBTF expliquait que la comparaison entre pays est limitée puisque les composantes des factures ne sont pas les mêmes.

Cependant, en août, «pour la première fois, Eurostat publie des prix pour l’électricité et le gaz naturel qui sont totalement comparables entre pays» lit-on sur le site de l’institut des statistiques européen.

Taxes et gestionnaires de réseaux

Ces nouvelles données d’Eurostat éclaircissent le constat. Le coût élevé de l’électricité, la Belgique le doit à ses gestionnaires de réseaux et à ses taxes.

Nos tarifs de réseaux sont les plus chers d’Europe, nous sommes troisièmes au niveau des taxes, et cinquième en termes de coût de l’énergie.

Par soucis de lisibilité, nous n’avons pas représenté les données pour tous les pays européens, le reste des données est disponible ici.

À noter également, il semble y avoir une erreur dans les données d’Eurostat qui ne communiquent pas le montant des taxes allemandes. Le graphique a été complété avec les informations de la revue générale nucléaire française.

Ainsi, les gestionnaires belges des réseaux de gaz et d’électricité font payer aux consommateurs une série de services (pose de compteurs, gestion du changement de fournisseurs décidé par le consommateur, etc) qui ne sont pas forcément tarifés de la même manière dans les autres pays européens.

Un prix en augmentation

On note aussi sur les trois années observées (2015-2017) que le prix de l’électricité belge augmente, alors que le prix moyen de l’électricité dans l’UE des 28 (qui incluent encore la Grande-Bretagne) diminue.

«Feuille d’impôt déguisée»

Test-achats qualifie la facture d’électricité en Belgique de «feuille d’impôt déguisée». L’association des consommateurs s’indigne d’autant plus «qu’il s’agit d’un produit de première nécessité et que son utilisation – plus favorable à l’environnement au travers notamment de système de chauffage comme les pompes à chaleur – devrait être favorisée plutôt que découragée.»

Elle propose le retour de la TVA à 6% pour l’électricité et la maîtrise des coûts de transport et de distribution.