Proximag

Une Doula pour les futures mamans

Une Doula pour les futures mamans

ÉdA

Maëlis Layeux est doula. Savez-vous ce qu’est une doula? Elles ne sont que septante en Belgique francophone, septante reconnues par l’AFDB (Association francophone des Doulas de Belgique). On dirait un mot sorti d’un village africain… et bien non c’est un mot emprunté au grec ancien…!

Le terme doula (servante) désignait la figure féminine qui, aux côtés de la sage-femme, se tenait près de la mère lors de la naissance de son bébé. Devenir doula s’est révélé comme une évidence pour Maëlis lorsqu’elle a attendu son premier enfant. «La grossesse est une période fascinante dans la vie d’une femme et d’un couple, nous dit-elle, une période intense de questionnements. Attendre un enfant est un bouleversement pratique, émotionnel et psychique auquel il faut s’adapter ». Aujourd’hui, l’accompagnement d’une doula est strictement non médical et ne remplace en aucun cas le suivi des professionnels de la santé. Jeune doula, Maëlis accompagne les femmes et les parents. «Les doulas ont souvent plusieurs casquettes». C’est ainsi que Maëlis est aussi coach parental qui se forme actuellement au massage périnatal. Les doulas sont là pour permettre aux parents de trouver leur chemin. La doula peut questionner et donner des infos, ce que ne fait pas toujours la sage-femme, souvent par manque de temps. Elle ne peut, en effet, pas être présente et à l’écoute dans quatre chambres différentes à la fois. Choisir d’avoir une doula, c’est faire l’expérience d’une relation bienveillante et rassurante. Pour parfaire encore sa formation, Maëlis suit les Ateliers Filliozat qui portent un autre regard sur les enfants et donnent des astuces concrètes pour transformer le quotidien de toute la famille.0489 93 18 47