HUY

«Le Lokal», cuisine d’antan au château de la Neuville

«Le Lokal», cuisine d’antan au château de la Neuville

Un château comme décor mais une cuisine simple dans l’assiette. ÉdA

Un nouveau restaurant ouvrira mercredi prochain, au château de la Neuville,à Tihange. Cuisine locale, authentique et abordable, le ton est donné.

Il n’ouvrait plus qu’occasionnellement. Au château de la Neuville, à Tihange, le restaurant allait finir par dépérir puisque les propriétaires du château désiraient arrêter la restauration pour se concentrer sur le volet hôtelier. Ces derniers recherchaient donc un repreneur. C’est chose faite: le restaurant a désormais trouvé un locataire, le boucher-traiteur d’Antheit William de Keyser, qui s’est jeté sur l’occasion avec la complicité de son beau-fils, Jérôme Cosyns. William de Keyser possède déjà plusieurs établissements parmi lesquels la «Boucherie des 3», à Amay, une autre à Andenne et un restaurant de grillades à Namur. Un nouveau challenge pour cet homme qui baigne depuis l’enfance dans l’horeca.

«Le Lokal», c’est le nom donné à ce nouveau restaurant familial. Un nom qui en dit long puisque «c’est une cuisine du terroir et accessible à tout le monde», que compte bien proposer le restaurateur. «On ne veut pas faire du gastronomique mais plutôt une cuisine d’antan, simple mais bonne, avec des produits locaux et à des prix corrects, et ce, bien que nous nous situions dans un château», motive le restaurateur. En effet, les entrées tourneront entre 9 et 13€. «Nous proposerons du saumon, que nous fumons nous-mêmes, du carpaccio de bœuf, des scampis, de la charcuterie maison…» Les plats, eux, tourneront entre 15 et 20€: du boudin noir, «plat qu’on ne trouve plus», de la tête de veau, des grillades, du pavé de bœuf, des entrecôtes locales et étrangères. «Ce n’est pas une grosse carte mais c’est du bon et du frais.»

La salle du restaurant – qui reçoit sur ses murs les peintures de la jeune artiste ben-ahinoise Alice Hoche – pourra accueillir 34 couverts et tout autant sur la jolie terrasse, côté jardin. Un cadre de verdure où de nombreuses activités pourront être organisées, comme le projette William de Keyser. «Des thés dansants, des rencontres pour les amateurs d’ancêtres: nous sommes noyés d’idées pour faire vivre l’établissement.»

Mise à jour | «On garde l’hôtel»

La famille Radelet, propriétaire du château de la Neuville, tient à préciser que son restaurant n’était pas en péril lorsqu’elle a décidé de le remettre au boucher-traiteur d’Antheit et à son beau-fils qui vont y ouvrir un nouveau restaurant. «On devient plus âgé» et la famille a décidé de remettre le restaurant pour se concentrer sur l’hôtel «qui est quasi complet tout le temps», précise-t-elle.

«Le Lokal» sera inauguré ce dimanche, de 14 à 17 h. Le premier service se déroulera le mercredi 8 août en soirée, après quoi le restaurant ouvrira tous les soirs du mercredi au samedi et tous les dimanches midis et soirs. Fermé les lundis et les mardis. Réservation au 0471/64 28 89.