À la suite de son passage à la Maison du bonheur en Guinée, Anaïs Mostaert a plein de projets pour soutenir les orphelins de cette institution.